vendredi 22 novembre 2013

... Elles ...

On me demande souvent comment va Enéa, ce qu'elle a ...

Je me suis beaucoup demandé si j'allais en parler ici ... Par par snobisme mais plus par pudeur ... Mais aussi pour protéger cette bulle que j'ai mis des années à construire ... Notre bulle ...

Et puis je me suis dit " parler d'Enéa c'est bien mais Déva aussi à sa place ici " ...

Et j'ai donc décidé de vous parler tout simplement d'elleS, mes filles, celles qui font tombées tous mes avis préconçus, toutes mes idées parfaites sur le rôle que doit avoir une maman.


Déva :

Déva a vite été voulu, je me suis toujours vu jeune maman mais les dieux de la procréation eux n'étais pas franchement d'accord ... Après quatre ans d'un dur et long combat je suis "enfin" tombé enceinte ... Je me souviendrais toute ma vie de cette nuit ou j'ai fait cet énième test de grossesse qui a affiché un timide "positif" ... On a passé la nuit à refaire le monde avec mon chéri ...

J'étais enceinte !!!

Déva est arrivée le 19 septembre 2008, après plusieurs semaines d'hospitalisation et un accouchement qui a failli nous couter la vie à toutes les deux ... 

Déva c'est notre miracle ... Celle qui a fait de nous des parents pour la première fois ... Celle qui nous a fait connaitre la vraie fatigue, les vraies nuits blanches mais surtout celle qui nous à changer à jamais ...

Déva c'est une petite fille très curieuse de tout, qui aime lire, dessiner, et surtout être câliner.

Elle a une si grande sensibilité que même si je suis fière de la voir toujours s'inquiéter pour autrui à certains moments j'aimerais qu'elle pense un peu plus à elle ( je suis une grande sensible et même si c'est une jolie qualité c'est aussi souvent un fardeau lourd à porter ).

C'est aussi une "chanteuse", du matin au soir, dans la voiture, à la maison, dans le bain ... elle nous casse les oreilles lol.

Mais c'est surtout un rayon de soleil ambulant qui peut vous redonner le sourire même quand tout autour de vous semble s'effondrer ...

Enea :

Enéa elle est arrivée au bout de six mois d'essai ( pile au moment où on se demandait si oui ou non on voulait reprendre les fiv ).

Comme pour Déva, je me souviendrais toujours de ce jour ou j'ai appris que j'étais enceinte ... On devait aller aux courses, j'ai fait le test, on est partie et on a déambulé dans les rayons sans prendre ce que l'on devait prendre ... Il paraît que c'est ça être sur un nuage ...

Les choses se sont compliqués de suite, car après la grossesse de déva, je n'aurais pas dû avoir de deuxième bout de chou ... Grossesse ultra surveillée, hospitalisation régulière, puce qui nous a fait de grosses frayeurs ... ... ... c'était vraiment compliqué à gérer ...

Et elle est arrivée comme une fleur le 18 aout 2011 ... dans une douceur là où tout le personnel médical tremblait ... toute paisible ... toute belle ... Et comme pour Déva je suis tombée amoureuse de ses grands yeux qui me regardaient ...

Elle a eu un début de vie un peu compliqué, on a su assez rapidement que quelque chose n'allait pas ... Elle perdait énormément de poids et étais tout le temps malade ...

Hospitalisation, tests, examens ...

Sans aucune réponse de l'hôpital de ma ville nous avons donc été redirigé sur un plus gros chu ...

Cela fait maintenant plus d'un an qu'elle est suivie là-bas ...

En gros elle n'a presque plus de bronchioles du coup elle n'a aucun moyen de défense contre les microbes et un petit rhume prend des proportions énormes ...

Je n'entrerais pas plus dans les détails, dans son quotidien, ses nuits, ses traitements ... Car je ne veut pas que cet article ressemble au petit Larousse médical ... 

Avec tout ça, Enéa a un caractère beaucoup plus affirmé, elle peut camper sur ses positions pendant des heures et bien souvent elle gagne, elle croque la vie mais est aussi une petite puce qui a besoin plusieurs fois par jour de se poser pour se reposer et dans ces moments-là elle ne réclame qu'une chose -> mes bras et j'adore ça.

Mes filles :

J'aime les regarder jouer ensemble, évoluer ensemble ... J'aime quand elles se font des câlins devant la télé, quand déva lui fait ses médicaments, quand elle se regarde avec ce regard malicieux que elles seules comprennent ...

J'aime quand elle entreprenne une bataille de chatouille contre papa ou le matin quand elle arrive dans notre chambre pour nous faire un câlin ...

J'aime être près d'elles et les élevés tout simplement et je n'échangerais cette place pour rien au monde.

Je les aime tellement que je me dis souvent que mon coeur va exploser ...

Je leur souhaite tellement de belles choses ... 

Et voici quelques photos en vrac, mes photos coup de coeur enfin quelques-unes car elles sont nombreuses  ... 









Gaelle, maman amoureuse de ses filles <3



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...