vendredi 9 janvier 2015

Je tiens à ma liberté ...

Je ne me voyais pas revenir ici, aujourd'hui, comme si de rien n'étais ... 


Comme vous, j'ai passé ces dernières 48 heures devant mon poste de télé, à scruter la moindre info ... J'étais, je suis comme un robot. Je n'arrive plus à sourire, à penser à autre chose.

Le temps s'est arrêté le 7 janvier 2014 et encore un peu plus le 8 au matin.

Une des parties de l'affaire, c'est dérouler à moins de dix minutes de mon domicile.

Nous avons passé une nuit dans l'angoisse, la peur, le choc ...

Nous avons été dans l'impossibilité de déposer nos enfants à l'école ... 

Nous avons le sentiment que l'on nous à voler notre sécurité, mais aussi notre liberté.

Nous prenons peut-être les choses trop à coeur, mais comment pourrais t'il en être autrement ? 

Il faut parfois avoir peur pour trouver le courage de se battre. 

Pourtant, nous allons devoir reprendre le cours de notre vie, brutalement stopper.

Nous ne pouvons être terrassés par la peur, nous ne le voulons pas !

J'ai réfléchi aux moyens que nous avions de reprendre le cour de notre vie, tout en rendant hommage jours après jours à ce qu'il s'est passé.

La plus belle action que j'ai trouvée est de continuer à écrire et de vous inciter à continuer à le faire.

Que vous soyez journaliste, dessinateur, blogueur, simple lambda qui aime griffonner sur des pages blanches !!!

Nous devons continuer, par respect pour ces personnes froidement assassiné qui, elles, auraient continuer à s'exprimer envers et contre tous.

Soyons leur fierté.

Aussi par respect pour les gens qui se sont battus en amont pour qu'aujourd'hui nous ayons cette liberté, liberté qui nous est chère.

Et pour nos enfants, pour qu'ils puissent grandir en paix.

Ne nous arrêtons pas, nous passionnés par les mots et les dessins.

Ecrivons, écrivons ... encore et toujours.

ps: Mon blog reprendra son cours "normal" dès demain. Malgré la douleur, nous devons reprendre vie.

Gaelle.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...